Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
rappel: tous ces portraits sont issus des souvenirs de William CREFF et concernent les 40 de la  6è ..rentrée 1959.
Il se peut que vous ne partagiez pas les jugements portés: écrivez-moi  (christianedaire@orange.fr), vous serez publiés.
 
Jeannine NALINO et Jean-Claude LACROIX:
 
 
 
 
 
 
 
C’est la fin de la récréation. La cloche sonne. Aux jeux et aux cris succède le silence. Fillettes ! Roulez vos cordes à sauter, adieu marelles et palets ! Garçons ! Ramassez vos billes, rangez vos osselets et posez vos ballons.
Les rangs se forment devant les classes. Maîtres et maîtresses se rapprochent de leur groupe d’élèves.
Mlle LACOUME s’assure du silence dans les rangs et donne l’ordre de rentrer. Jean-Yves passe devant elle et souffle. Elle lui passe la main dans les cheveux et d’un ton maternel, lui dit : « Tu as bien chaud mon garçon ! Tu as couru ? ».
Chaque élève s’installe à sa place et déballe ses affaires, plumes, crayons et règles dans les gorges, livres et cahiers dans les casiers. Le cartable est posé sur le sol, appuyé contre les pieds de la table. Le carrelage rouge porte encore des traces d’humidité et une forte odeur de savon et d’eau de javel flotte dans l’air.  Joël LAURY a pris place à ma droite, dans la rangée le long du mur, côté canal.  Devant nous, Anne-Marie MAGNOT et Jeannine NALINO papotent.
A leur gauche, de l’autre côté de l’allée, se tient Jean-Claude LACROIX, bras croisés, qui attend le début du cours.
Mlle LACOUME monte sur l’estrade et commence son cours de français. Le thème d’aujourd’hui est l’étude du texte « Au gui l’an neuf ». Chacun est attentif et répond aux questions de la maîtresse.
 
Mais que se passe-t-il ? Jeannine s’agite et s’inquiète. Elle vient de s’apercevoir qu’elle a oublié de faire son devoir de mathématiques. Quelle étourdie ! Le cours de maths ne commençant que dans une demie heure, elle décide donc de faire son exercice à la sauvette, à l’insu du regard de la maîtresse. Elle demande discrètement à Jean-Claude de lui prêter son compas. Ce dernier lui donne, profitant du bref instant où Mlle LACOUME écrit au tableau.
Jeannine, nerveuse, copie son devoir sur celui d’Anne-Marie et trace cercles, diamètres et cordes. Une chance, l’exercice n’est pas trop long et elle l’achève en cinq petites minutes. Elle range son cahier et après avoir poussé un soupir de soulagement, s’intègre à nouveau  au cours de français. M. BOURGON, notre professeur de mathématiques, est sur le point de rentrer par la petite porte du fond de la classe. Jean-Claude, s’inquiétant de ne pas voir revenir son compas, se retourne et demande discrètement à Jeannine :
« Tu n’en as plus dé bézoin de mon compas ?».
 Et elle, moqueuse, pouffe de rire et lui répond en dodelinant la tête : 
« Non, je n’en ai plus dé bézoin de ton compas ».
 Elle lui redonne et continue de se marrer avec Anne-Marie.
Jean-Claude n’apprécie guère son comportement et lui jette un regard agressif. Le pauvre, il zozote certes, mais pas au point que l’on se moque de lui. C’est un garçon très sérieux qui n’aime pas ce genre de plaisanteries. Jeannine continuera cependant à se moquer de lui, pendant bien longtemps encore, en lui disant et redisant :
 « Tu n’en as plus dé bézoin de mon compas ? ».
 
Et le temps passe, les semaines et les mois défilent... Les beaux jours arrivent.
Les cours de Sciences Naturelles fleurent bon le Printemps, les premières sorties dans le Jardin DURZY, les promenades aux abords de la passerelle des Closiers pour cueillir des fleurs et composer un herbier, la découverte de batraciens dans les trous d’eau. Les classes s’embellissent chaque jour de bouquets de fleurs sauvages. Des petits apportent à leurs maîtres et maîtresses des jonquilles et des violettes. L’école s’empourpre de lilas et s’enivre du parfum capiteux des seringas. Des bocaux recouverts de cartons percés de trous font des aquariums providentiels pour les têtards que les élèves rapportent de leurs sorties champêtres. Chaque classe possède son bocal où s’agitent avec frénésie ces petites bestioles. Quelle merveille de découvrir, de jour en jour, leur métamorphose ! La croissance des pattes arrière et avant, le rétrécissement de la queue et la découverte un matin de gentilles et minuscules grenouilles.
 Mlle LACOUME nous avait fait ce bonheur et chacun, de sa place, pouvait voir le bocal posé sur une petite table collée au mur, à deux pas de Jeannine. Un élève habile avait confectionné une échelle de bois qui permettait aux petits batraciens de se hisser hors de l’eau. Ces demoiselles étaient folles de soleil, et aux moindres rayons, elles s’agglutinaient sur les barreaux  dans la plus totale anarchie. Elles étaient de véritables baromètres vivants et leurs escalades faisaient notre enchantement.
A la fin d’un cours de français, la cloche sonne. C’est l’heure de la sortie. Les élèves rangent leurs affaires et s’apprêtent à sortir de la classe. A l’ordre donné par Mlle LACOUME, chacun sort tranquillement, sac d’école à la main.
 Jeannine, étourdie et un peu fofolle, quitte sa place à la hâte et bouscule violemment la table sur laquelle reposait le bocal aux grenouilles. Et voilà notre aquarium de fortune par terre, en mille morceaux et des grenouilles abasourdies qui s’agitent sur le sol dans une fébrilité extrême, amplifiée par la présence proche de leur Eldorado, la rivière du Loing. Cette fébrilité contagieuse s’empare subitement de Mlle LACOUME qui, pour s’en échapper, décoche deux claques retentissantes sur les joues de Jeannine.
 Jean-Claude LACROIX, surpris par ces deux déflagrations, se retourne et voit sa camarade ahurie, se tenir la tête à deux mains. Manifestement les impacts ont été précis et violents. Jeannine ne sera pas prête d’oublier.
Jean-Claude la regarde et sourit d’un petit air moqueur. Les demoiselles grenouilles l’auraient-elles vengé de toutes les moqueries de Jeannine ?  
Partager cette page
Repost0

Articles Récents

  • ATTENTION risque modif notre blog redeviendrait ceg-pasteur-montargis.over-blog.com
    Crée en 2007, en 2008 ou 9, j'ai été obligée de payer un abonnement car (à cette époque) les informations étaient trop lourdes pour rester en overblog gratuit. Depuis ?? + de 15 ans, je payais chaque année et nous restions ceg-pasteur-montargis.com Cette...
  • Qui a connu Suzanne HAMEL primaire à Gambetta dans les années 50 ?
    Notre blog qui était en demi-sommeil, va, je l'espère, se reveiller Voici le message que j'ai reçu récemment: "Bonjour, Je me permets de vous contacter car en faisant des recherches sur Montargis, je suis tombé par hasard sur votre blog et qu'elle ne...
  • NOS MATERNELLES... LONGTEMPS AVANT le CEG
    Je viens de découvrir que l'historique qui avait été publié par Régis LIGER en 2007 ou 08 avait disparu..ou était difficilement retrouvable. Je vais essayer de remettre ces photos en précisant les années de naissance (ex n48)...des erreurs surement merci...
  • INCROYABLE article de 1962 saluant l'arrivée du nouveau Directeur M.Gilbert LABRETTE
    Je n'arrive pas à y croire Daniel DUCOIN (Pasteur 63-68) m'envoie une coupure du quotidien République du Centre du 13 septembre 1962. Je publie sans tarder. Je vais photocopier cet article pour le remettre à Sylvie (LABRETTE) lors de mon prochain séjour...
  • MONTARGIS VU PAR LORANT DEUTSCH
    Mille mercis à une ancienne du lycée en foret (qui a fait l'ouverture du lycée en 60). Elle vient de me faire parvenir un mail qu'elle a reçu de l'Office du Tourisme de Montargis. Madame, Monsieur, Suite à la visite de Lorànt DEUTSCH pour le tournage...
  • NOUVEAU MIRACLE: Chantal QUETIER (60-64) recherchée depuis 2007
    INCROYABLE: Mon téléphone portable qui joue des tours...quelques jours après, je découvre des messages sur le répondeur...je rappelle...mais tellement heureuse d'entendre une voix qui m'évoque immédiatement un visage...je ne pense pas à demander le n°...
  • Plaque à la mémoire de Mme Vassort
    Comme vous le savez, Mme VASSORT (Mle LACOUME, pour nous les plus anciens) est décédée en fin d'année pendant le confinement. Elle est enterrée au cimetière de Villemandeur, dans le carré nord. L'amicale du CEG Pasteur qui avait été constituée en 2009...
  • 1938 classe de CE2 ou CM1 à Pasteur (avec 1 mise à jour)
    Voici une photo qui vient de m'être envoyée. Elle est extraite du site copainsdavant. Je crois qu'il y a de multiples erreurs: -annoncé Pasteur: faux c'est Genebrier -annoncé 1938 impossible ? Genébrier a été construit après guerre possible 1948??...ou...
  • Aidez-moi à répondre à un commentaire mis sous un des articles "anciens quartiers de la Sirène"
    Préambule: Je l'ai souvent écrit : merci de ne pas mettre de commentaire sous des articles publiés car les articles s'empilent et qui va relire d'anciennes publications ? De plus, ce quartier de la Sirène a fait l'objet de plusieurs articles courant 2020...et...
  • Actualité de "nos enfants": Deborah CREFF publie son 1er ouvrage
    "Du bonheur au fil des Saisons" Quel beau titre en ces périodes moroses!. Voici le 1er ouvrage publié par Déborah CREFF . Fille de "notre" William (ceg 59-63) Nos enfants sont tous adultes...depuis longtemps... ****************************************...